jeudi 9 août 2012

La presse payante sur l'iPad... c'est fini !


Les "iTablettes de la loi"
L’iPad n’est ni l’eldorado, ni le sauveur de la presse papier. C’est en tout cas l’amère leçon que retiennent les patrons de presse américains. Après avoir cru, pour la plupart, en un avenir doré de la presse numérique, de nombreux éditeurs font machine arrière.

Il y a un mois, le Huffington Post lançait un magazine mensuel exclusivement sur iPad, appelé Huffington. L’abonnement était à un prix modique, 0,99 dollar le numéro ou 19,99 dollars par an. Malgré cette offre alléchante, le public n’a pas été au rendez-vous. Résultat ? Le Huffington sur iPad devient gratuit après cinq éditions (le numéro 1 était gratuit). Selon AOL propriétaire du Huffington Post,  115 000 exemplaires seulement de l’application auraient été téléchargés.

Autre coup de semonce dans la presse payante sur iPad : The Daily, un journal disponible exclusivement sur iPad de News Corp, qui licencie un tiers de ses salariés, soit 50 personnes, et qui change dans le même temps son contenu en supprimant des rubriques et en sous-traitant certains contenus comme les informations sportives. Pourtant, il y a un an et demi, The Daily était considéré comme le futur de la presse. Le premier journal conçu exclusivement pour iPad avait même reçu la bénédiction de Steve Jobs. Mais The Daily n’a jamais décollé : 100 000 abonnés contre les 500 000 attendus par Rupert Murdoch pour gagner de l’argent. The Daily est, lui aussi, vendu 0,99 dollar le numéro (39,99 dollars par an).
Même le magazine Wired n’est pas à la fête. Présenté aussi comme un fleuron de la presse sur iPad, le célèbre magazine high-tech ne récolte que 33 237 abonnés à son édition numérique sur iPad à la fin de l’année dernière, soit 4,1 % seulement de sa diffusion payée qui est au total de 812 434 exemplaires. Wired a beau additionner à ces abonnés tout numériques les 68 380 abonnés à l’édition papier qui ont activé leur abonnement gratuit à l’édition numérique, le succès n'est pas au rendez-vous.

La gratuité pour les abonnés au papier

De son côté, le groupe Time propose une tout autre solution que l’abonnement payant : l’abonnement numérique est gratuit pour tous les abonnés de ses 21 titres papier publiés aux Etats-Unis. Time qui produit déjà des éditions pour les tablettes de ses magazines Time, Sports Illustrated, People et Fortune, est une division du géant Time Warner.
Le but n’est pas tant de gagner de l’audience que d’avoir un nouveau support publicitaire en plus du papier : « La présence de notre portefeuille total sur les tablettes va créer une importante opportunité numérique pour nos annonceurs », explique Maurice Edelson, vice-président exécutif de Time Inc. Par ailleurs, Time a passé un accord avec Barnes & Noble pour vendre des abonnements numériques de ses magazines sur la tablette Nook du libraire.

Le grand public veut de l'information gratuite

Le problème crucial de la presse numérique est sa monétisation. Le grand public ne veut plus payer pour s’informer : la plupart des informations provient du Web, plus précisément de Twitter, Facebook, des forums de discussion spécialisés ou d’agrégateurs comme Google News ou News Republic, disponibles sur mobiles et tablettes, pour que nous puissions accéder à l’info partout et en continu. Il existe des exceptions : Der Spiegel, le plus gros magazine allemand arrive à vendre des versions sur iPad, mêlant contenus gratuit et payant. Il ne faut sans doute pas encore enterrer la presse numérique, mais il est clair que le modèle du tout payant concernant l’information généraliste a du plomb dans l’aile.

lundi 9 avril 2012

Facebook rachète Instagram pour un milliard de dollars


Coup de théâtre dans le monde des entreprises du web. Le géant Facebook vient de racheter Instagram pour la somme astronomique d'un milliard de dollars, soit 765 millions d'euros. Mark Zuckerberg l'a annoncé en personne (sur Facebook, forcément) via un post expliquant les raisons de ce rachat.

« Je suis très heureux de vous annoncer que nous sommes tombés d'accord pour acquérir Intagram et que leur talentueuse équipe joindra bientôt les rangs de Facebook » peut-on lire dans les premières lignes du message du fondateur de la firme de Palo Alto. Ce dernier souligne le lien évident entre Facebook, qui a beaucoup évolué en matière de publication d'images, et Instagram, premier service de partage de photo, qui vient à peine de lancer – avec succès – son application sur Android.

Que les fans de photos se rassurent, la firme de Palo Alto promet de faire grandir Instagram de façon indépendante. La transaction n'en reste pas moins hallucinante. Et Mark Zuckerberg le reconnaît lui-même : « c'est la première fois que nous acquérons un produit et une entreprise comptant autant d'utilisateurs ».

Instagram, lancée en octobre 2010 sur iOS, a été désignée application de l'année sur l'AppStore l'année suivante. Aujourd'hui, le service de partage de photos compte un employé pour 3 million d'utilisateurs, soit un total de 9 employés pour un parc total de 27 millions d'utilisateurs début 2012. Un chiffre qui n'est pas près de faiblir au vu de son récent portage sur Android, l'application ayant été téléchargée un million de fois en 24 heures…

- Date de création : 6 octobre 2010
- 9 employés
- 27 millions d'utilisateurs

jeudi 5 avril 2012

10 conseils pour (mieux) utiliser Pinterest


A force de vous le présenter, vous commencez à le savoir : Pinterest est ZE réseau social à la mode de ces derniers mois. 12 millions d’utilisateurs, ce n’est pas rien tout de même !
Le but du site est simple : partager des images ou vidéos dans des sortes de tableaux. Débile au premier abord, addictif par la suite.
Après quelques semaines d’exploitation, je vous invite à découvrir 10 conseils pour (mieux) utiliser Pinterest…

1. Remplissez votre profil

Comme n’importe quel autre service Web, prenez quelques minutes pour remplir votre profil. Tout se passe dans les réglages. Ajoutez quelques renseignements comme votre prénom, votre description, votre blog. Vous pouvez même lier Twitter et Facebook à votre compte Pinterest.

2. Organisez vos “Boards”

Les “Boards” sont les tableaux dans lesquels vous allez partager vos images et vos vidéos. Organisez-les dès le départ afin de gagner du temps lors du partage. J’ai, par exemple, créé des boards “Apple”, “Blog”, “Infographies” et “Insolite”. A vous d’être créatif icon wink 10 conseils pour (mieux) utiliser Pinterest

3. Envoyez vos propres images

Après quelques semaines d’utilisation, j’ai remarqué qu’une image envoyée a bien plus de succès et de “Repin” qu’une autre. D’ailleurs, sur une simple image, j’ai accueilli plus de 250 visiteurs sur Autour du Web le même jour.

4. Musclez la description

N’envovez pas simplement une image. Ajoutez une description. Certaines préfèrent les courtes… D’autres les longues, c’est à vous de voir. Aucun sens pervers à cette phrase, on parle bien de la description icon wink 10 conseils pour (mieux) utiliser Pinterest

5. Vérifiez les images qui ont été partagées sur votre blog

Il existe une petite astuce pour savoir précisément ce qui a été partagé depuis votre blog. Entrez simplement l’adresse « http://pinterest.com/source/votrenomdeblog.com/ » dans votre barre d’adresse.

6. Utilisez la boîte de recherche

Dans le coin haut gauche est présent une boîte de recherche. Servez-vous de celle-ci pour trouver des recettes, des articles de maison, des objets de décoration, des concepts iPhone, etc.
Cette petite barre est un véritable bijou, rien ne lui échappe !

7. Servez-vous des raccourcis Twitter

Comme sur Twitter, Pinterest a intégré le système de hashtags (#) et de message direct (@). Servez-vous de ces raccourcis pour ne pas être dépaysé.

8. Installez le “Bookmark” ou les boutons de blog

Pinterest a pensé à tout. C’est pourquoi vous trouverez dans la partie Goodies, toutes sortes de petits produits réservés aux utilisateurs du service : bookmark, bouton de blog, application iPhone, etc. Installez ceux que vous souhaitez.

9. Découvrez Pinterest en vidéo !

J’ai réalisé une vidéo sur mon deuxième blog Autour du Tuto. Elle s’intitule Guide Pinterest : mode d’emploi et vous présente le service ainsi que les options pendant une dizaine de minutes. N’hésitez pas à venir la visionner.

10. Sélectionnez une extension Google Chrome

Pour ceux qui aiment avoir leur réseau social sous la main, sans bien même ouvrir la page d’accueil dans leur navigateur, il existe des extensions. J’ai présenté récemment 8 extensions Google Chrome pour Pinterest. Sélectionnez-en une et en avant la musique !
Pour ma part, j’utilise Pinterest Right Click.

mercredi 29 juin 2011

Google+... de réseau social !

La stratégie de Google pour conquérir les internautes se résume en quatre axes principaux :

+Circles : Permet de rassembler ses contacts dans différents cercles. Vos informations ne sont partagées qu’aux cercles que vous avez sélectionnés. Il n’y a plus de risque que votre boss reçoivent malencontreusement des photos compromettantes.

+Sparks : Google vous propose de « démarrez une conversation sur les sujets qui vous passionnent ». L’équivalent du mur de Facebook, toujours cloisonné grâce aux cercles.

+Hangouts : Refaites le monde dans des conversations vidéos appellées « bulles ». Jusqu’à dix personnes peuvent communiquer en même temps grâce à la vidéo HD.

+Mobile : « Partagez instantanément ce qui se passe, sans aucune contrainte », les photos ou vidéos que vous prenez avec votre téléphone sont automatiquement envoyées dans les albums de Google+. Il est également possible d’avoir des conversations instantanées sur son smartphone.

Pour s'inscrire comme beta testeur :
https://plus.google.com/up/start/?sw=1&type=st













lundi 13 juin 2011

Que se passe t-il sur Internet chaque minute ?


La vrai question pour l'avenir : c'est quoi l'empreinte carbone des serveurs qui traitent l'ensemble de ces données ?